réalité ou illusions perdues ?

26 janvier 2012

BANQUE - FESF/MES...

Français(es), Européen(ne)s...CECI EST UNE ALERTE ECONOMIQUE MAJEURE !!!...

 

Impunité & Pouvoir Illimité !!!


Extraits de cet article paru sur Agoravox et tiré du traité Européen. (voir en fin de texte)..:

http://fon.gs/mes-fesf/


Ces deux vidéo et les articles qui suivent doivent vous faire réfléchir !!!

12 oct.2011: O. Delamarche: La dictature des banquiers

13 oct.2011:O. Delamarche: Droit dans le mur !!! (mince vidéo disparue! Et une de plus)


VISIONNEZ, LISEZ, ANALYSEZ, COPIEZ, et...TRANSMETTEZ à vos amis et vos proches !


Notre/Votre avenir et celui des générations futures est en jeu


1. Le siège de la « BANQUE-MES », une Organisation Internationale, est situé au Luxembourg, et dans son périmètre physique ne sera en vigueur que le corpus de Droit de la « BANQUE-MES » , et non pas celui d’autres pays, non plus, expressément, que celui des Etats membres de la « BANQUE-MES ».

2. La « BANQUE-MES » détient la personnalité et la capacité juridiques, peut donc contractualiser, transiger, etc.

3. Toutes les propriétés matérielles – où que ce soit dans le monde – de la « BANQUE-MES », bénéficient d’immunité et d’inviolabilité (par exemple, un immeuble appartenant à la « BANQUE-MES » ne peut être saisi, on ne peut y pénétrer sans consentement, ni le perquisitionner, même pour des recherches ordonnées par une décision judiciaire – et aucun document ou dossier appartenant à la « BANQUE-MES » ne peut être communiqué sous contrainte).

4. La « BANQUE-MES » est libre de toute imposition et taxation, - droits de douane et TVA éventuellement acquittés doivent leur être « restitués »….

5. Les collaborateurs de la « BANQUE-MES » n’acquittent pas d’impôt sur le revenu dans leur pays d’origine, sur leurs salaires et indemnités - financés par les peuples ! - versés par la « BANQUE-MES » en tant qu´ employeur.

6. Tous les collaborateurs de la « BANQUE-MES » sont assignés à vie à la confidentialité sur leurs missions. Ils jouissent d’une immunité juridique, ainsi qu’EXPLICITEMENT LES REPRÉSENTANTS des Etats membres (Ministres des Finances , etc) qui travaillent avec la « BANQUE-MES », ou sont missionnés auprès d’elle….

L´ESCLAVAGE POUR DETTE


1. La « BANQUE-MES » est créée sous clause de DUREE ILLIMITEE – et un Etat signataire n’a aucune possibilité de sortir du processus ! – votre « maison » appartient à jamais aux Banques, les peuples sont à jamais, inconditionnellement et irrévocablement, les garants et cautions des dettes auprès des banques – lesquelles ont un intérêt majeur à ce que cet endettement ne prenne jamais fin.

2. La « BANQUE-MES » est explicitement destinée à augmenter en permanence et de manière illimitée sa capacité de prêt, fixée prévisionnellement à 500 milliards d’euros !

3. Le montant de départ des garanties exigées des pays membres est à hauteur de 700 milliards d’euros (voir ci-dessus les explications sur les garanties, qui en théorie peuvent croître de manière illimitée).

4. La « BANQUE-MES » annonce qu’elle a pour mission de « garantir la stabilité financière de l’ensemble de l’Eurozone » ET que son but est d’ « obtenir et maintenir la plus haute notation des Agences, pour les principaux organismes bancaires ». Le besoin en capitaux sera donc énoncé….par les banques !

5. Les Etats doivent ensemble verser (et devront donc pour ce faire contracter des dettes supplémentaires envers les banques) à cette « Architecture Financière », à partir de 2013, un montant de départ de liquidités de 80 milliards d’euros - qui devra être en permanence réabondé en cas d’utilisation. La « BANQUE-MES » doit explicitement engager ces fonds sur les marchés financiers, afin de faire croître « avec discernement » notre argent ainsi risqué….

6. La « BANQUE-MES » a tout pouvoir pour réquisitionner AUTOMATIQUEMENT et selon sa propre appréciation, auprès de chacun des Etats membres, le montant des capitaux qu’elle décrètera nécessaires pour éviter qu´un accident de paiement ( catégorie à laquelle appartiennent aussi les échéances de versement d’intérêts d’emprunts ! ) ne porte préjudice…aux banquiers créanciers, ce qui signifie que la « BANQUE-MES » a le contrôle sur tous les budgets des Etats membres, budgets constitués de l’argent des peuples, et de leurs impôts.



Le site du Conseil de l'Unité Européenne ici:

http://consilium.europa.eu/homepage/showfocus.aspx?lang=fr&focusID=75208

Page de consultation du lien:

http://consilium.europa.eu/homepage/showfocus.aspx?lang=fr&focusID=75208

Et le pdf du traité ici en Anglais:

http://consilium.europa.eu/media/1216793/esm%20treaty%20en.pdf

Traduisez les articles n° 9 p20, 27 p37, 30 p40 et 31 p41 à l'aide de Google...


Et faites circuler nom d'un chien !!

 

 

Posté par bat_so à 01:10 - Banques - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire