réalité ou illusions perdues ?

05 décembre 2011

Ralentissement économique dans les deux pays les plus peuplés de la terre

Baisse préoccupante de la croissance indienne

 

VENDREDI 2 DÉCEMBRE 2011, LesNouveauxMondes.org

Pour la première fois depuis deux ans, la hausse du PIB en Inde a été inférieure à 7% au deuxième trimestre.

De juillet à septembre, le taux de croissance de l’Inde a connu un sérieux fléchissement passant sous les 7%, à 6,9% contre 7,7% au premier trimestre.

C’est loin des 8,4% enregistré pour la même période en 2010. Surtout, c’est encore plus loin des 10%, taux sur lequel le gouvernement de Manmohan Singh table pour sortir l’ensemble du pays et sa population du sous-développement.

D’autant que, dans le même temps, l’inflation est demeurée élevée. Or, jusqu’à présent, quand la hausse des prix était forte, cela signifiait dans le même temps une hausse importante du PIB.

Sur les huit premiers mois de 2011, la croissance s’établit à 7,3%. Pour l’année fiscale qui se termine début mars 2012, le gouvernement table désormais sur une croissance revue à la baisse de 7,6% alors que des experts estiment qu’elle sera en-dessous des 7%.

Louis-Jean de Hesselin

© 2011 LesNouveauxMondes.org


L'économie ralentit, la Chine se prépare aux conflits sociaux

LEMONDE.FR avec AFP | 05.12.11

Un haut responsable communiste chinois appelle les provinces du pays à être mieux préparées à "l'impact négatif" du ralentissement de la croissance économique. Zhou Yongkang, membre du comité permanent du bureau politique, qui réunit les neuf plus puissants dirigeants chinois, a expliqué, vendredi 2 décembre, lors d'un discours devant des responsables de provinces du nord de la Chine que les autorités devaient améliorer leur "gestion sociale". "Face à l'impact négatif de l'économie de marché, nous n'avons pas mis sur pied un système complet de gestion sociale", a commenté M. Zhou, dont les propos ont été rapportés au cours du week-end par l'agence officielle Chine nouvelle.

"Il est urgent que nous bâtissions un système de gestion sociale aux caractéristiques chinoises qui soit adapté à notre économie socialiste de marché", a déclaré le haut responsable, sans fournir de précisions, à l'heure où les salariés défendent de plus en plus leurs droits.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) chinois, qui avait atteint 10,4 % en 2010, est progressivement tombée à 9,7 % au premier trimestre de cette année, puis à 9,5 % au deuxième et 9,1 % au troisième. L'indice de la production manufacturière est tombé à son plus faible niveau en près de trois ans.

Malgré une forte censure, les blogs ont relayé ces dernières semaines un certain nombre de conflits sociaux, donnant parfois lieu à des heurts avec les forces de police, notamment dans le Sud, où les ouvriers accusent leurs patrons de faire des économies à leurs dépens, alors que les commandes à l'exportation se réduisent et que les coûts de la main-d'œuvre augmentent. La deuxième économie mondiale reste encore fortement dépendante des exportations, qui ont commencé à ressentir les effets de la crise de la dette en Europe, premier débouché des produits chinois, ainsi que d'une situation économique difficile aux Etats-Unis.

 


Commentaires

Poster un commentaire